L’éclat d’une larme

Des vers et des vermines courent dans mes veines

Dans les endroits les plus sombres de mon être

J’y arrive toujours embarquer sur mes larmes

Et j’ai peur des battements violents de mon cœur

Mais je me retrouve toujours là, assise en silence

A contempler le chaos qui règne à cet endroit

Des morceaux de passés, des rêves froissés, des espoirs

Ou des désespoirs, tous entremêlés devant moi

J’ose m’y aventurer même si tout est instable

Mes pas s’engloutissent dans la crasse des colères

Dans les gerbes stagnantes des injustices inavouées

Je finis toujours par me noyer dans mon âme putride

Pourtant

Dans l’éclat de la larme qui m’a conduite jusqu’ici

La lumière, indifférente, continue de se refléter

Jusqu’à me sortir de mes pensées les plus obscures

Et je ne sais si c’est pour me guérir ou alors me montrer

A quel point elle peut être belle et sans vices.

0 commentaire à “L’éclat d’une larme”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Calendrier

décembre 2015
L Ma Me J V S D
« juin   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Quelques textes des étudian... |
LA PHILO SELON SYLVIE |
Les écrits de Shok Nar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kantinof
| quelques mots parmi tant d'...
| MA PETITE FEE